Mes Notices

600 000 notices et 900 000 pièces détachées électroménager

Téléchargez votre mode d'emploi ou notice chaudière DEVILLE VESTA 28 C CF 28 KW, DEVILLE VESTA CONDENS V 30 KW, DEVILLE VESTA 28 C CF 28 KW

Je possède cette chaudière DEVILLE VESTA 28 C CF 28 KW et je voudrais savoir dans quelle catégorie elle appartient c'est pour le diagnostic DPE Cordialement. Je viens d'emmenager, il n'y a pas de notice. Le DEVILLE VESTA CONDENS V 30 KW est un excellent produit qu je recommande.

Téléchargez votre notice ! Téléchargement gratuit et sans inscription de tous types de documents pour mieux utiliser votre chaudière DEVILLE VESTA 28 C CF 28 KW : mode d'emploi, notice d'utilisation, manuel d'instruction. Cette notice a été ajoutée le Mardi 6 Juin 2013.

Liens commerciaux

Le mode d'emploi chaudière DEVILLE VESTA 28 C CF 28 KW, DEVILLE VESTA CONDENS V 30 KW, DEVILLE VESTA 28 C CF 28 KW vous rend service

Cliquez sur le bouton orange pour lancer le téléchargement du mode d'emploi DEVILLE VESTA 28 C CF 28 KW. La notice DEVILLE est en Français.
Le téléchargement peut durer plus d'une minute, la notice fait 309 Ko.

Extrait du mode d'emploi DEVILLE VESTA 28 C CF 28 KW

Les instructions détaillées pour l'utilisation figurent dans le Guide de l'utilisateur.

Vidange du ballon : Raccorder un tube flexible au robinet de vidange du ballon afin de pouvoir évacuer l’eau à l’égout. 5-Branchement électrique La chaudière doit être alimentée sous tension monophasée de 230 V -50Hz + terre au moyen d’un câble à trois fils (non fourni). un interrupteur général protégé par un fusible de 4 A est obligatoire. En tout état de cause se reporter aux normes électriques- règles. En vigueur NFC 15-100 installations Pour la sécurité de l’utilisateur, la connexion de la chaudière à une prise de terre efficace est obligatoire. Mettre la chaudière hors tension avant d’effectuer toute intervention d’entretien ou de contrôle. Thermostat d’ambiance : pour le branchement d’un thermostat d’ambiance, enlever le pont entre les bornes 8 et 9 du bornier situé dessous le tableau de commande, et raccorder le thermostat (à contact sec). MISE EN EAU Pour mettre en eau l´installation, ouvrir les robinets d’arrêt amont et aval du disconnecteur (non fourni et obligatoire, et à raccorder à l’égout), puis le robinet de remplissage de la chaudière jusqu´à ce que le manomètre (page 3) indique une pression comprise entre 1 et 1,5 bar. Le remplissage de l’installation doit se faire lentement avec le bouchon du purgeur automatique (page 3) dévissé afin de purger l’installation. Le reste de l´installation doit être purgé convenablement à l´aide de purgeurs automatiques et manuels prévus à cet effet. Une fois la mise en eau terminée, fermer le robinet de remplissage de la chaudière, et les vannes d’arrêts amont et aval du disconnecteur. NB: Allumer la chaudière sans eau peut provoquer des dégâts important dans l’installation et la chaudière. 1Mise en sécurité surchauffe Cette mise en sécurité est signalée à l’aide du voyant lumineux de sécurité température N°19 (voir page 4). la chaudière se met en sécurité lorsque la température de celle-ci dépasse 110ºC. Pour la remettre en fonctionnement, retirer le capuchon en plastique noir du thermostat de surchauffe et appuyer sur l’axe du thermostat, après avoir éliminé la cause du défaut. 2-Mise en sécurité du brûleur Cette mise en sécurité est signalée à l’aide du voyant lumineux situé sur le brûleur. Pour redémarrer le brûleur, appuyer sur le voyant lumineux qui se trouve sur le brûleur. [...] Cette opération doit être effectuée à l’aide d’un produit désembouant, suivi de plusieurs rinçages et d’une passivation. Ceci afin d’éliminer l’ensemble des boues se trouvant dans l’ancienne installation. - Caractéristiques de l’eau de l’installation Il est très important pour le bon fonctionnement et la sécurité de l’installation de connaître les caractéristiques chimiques et physiques de l’eau de remplissage. L’emploi d’une eau trop dure peut provoquer des dépôts sur les surfaces d’échange thermique. Une trop grande concentration de carbonate de calcium et de magnésium (calcaire), par l’effet du chauffage, précipite en formant des dépôts. Les dépôts calcaires diminuent l’échange et peuvent être la cause de surchauffe localisée qui fragilisent les structures en provoquant une rupture. Nous conseillons donc d’effectuer un traitement de l’eau dans les cas suivants : • • • • Haute dureté de l’eau de remplissage (au-delà de 20° F). 7 Vidange de la chaudière Raccorder un tube flexible au robinet de vidange de la chaudière afin de pouvoir évacuer l’eau à l’égout. Pour éviter tout dommage à la chaudière, il est recommandé de protéger l’installation avec de l’antigel. En cas d’arrêt prolongé ou de non fonctionnement de la chaudière, il est conseillé de vidanger complètement l’installation. 4Installation ballon La garantie du ballon ECS est soumise à un contrôle annuel de l’anode de protection contre la corrosion par un technicien qualifié (si nécessaire, la remplacer) et de l’utilisation de la chaudière avec une eau d’alimentation ayant un Ph de 7 et un Th compris entre 10 et 20 °F. La production d´eau chaude par ballon, impose le respect de l´exécution des points suivants: - Le tuyau d´évacuation de la soupape de sécurité sanitaire 7 bars doit être relié à l´égout. - Quand la pression du réseau d´eau est supérieure à 3 bars, il est nécessaire de prévoir un réducteur de pression. - II est conseillé de mettre un vase d´expansion sanitaire sur le circuit ECS entre la soupape de sécurité et le ballon afin d’éviter l’écoulement d’eau par la soupape. Ne dépasse les 60 ºC aux points de puisage de l’installation, il est fortement recommandé d’installer un mitigeur thermostatique à la sortie du ballon E. [...]..


Liens commerciaux